Quel type de carrelage choisir pour une salle de bain ?

carrelage choisir pour une salle de bain

La salle de bain est une pièce où la plupart des gens aime bien passer du temps. Elle doit être nettoyée souvent, car les éclaboussures y sont récurrentes. Le carrelage constitue le revêtement adéquat de la salle de bain de par son efficacité et les divers aspects décoratifs qu’il offre. En effet, il est résistant à l’eau avec une facilité d’entretien inégalée et s’adapte aisément à l’humidité ambiante. Pouvant recouvrir à la fois les murs et le sol d’une douche, les carreaux sont solides et méritent une attention particulière dans cet article pour vous laisser choisir sereinement le carrelage qui vous plaît.

Pourquoi le carrelage pour votre salle de bain ?

Carreler votre salle d’eau vous permet d’entretenir une hygiène facile. A l’opposé d’autres matériaux, les carreaux de ciment salle de bain sont remarquablement résistants aux taches et aux récurrentes projections d’eau. En effet, avec une simple éponge et un produit de nettoyage, vous pouvez venir à bout des traces de gels douche, maquillage ou shampoings colorés laissées sur ce matériau. En optant pour du carrelage aux normes et solide vous évite beaucoup de risques de chute. Cela est d’autant plus important pour le revêtement du sol. Les carreaux ont l’avantage d’être résistants à l’humidité constante de la salle d’eau et disposent d’une longévité reconnue. D’habitude, les gens les remplacent juste par lassitude et non à cause de l’usure. Le carrelage est également très apprécié pour sa capacité à imiter d’autres matières de manière parfaite. Il peut notamment rendre l’ambiance plus cozy grâce à des aspects plus chaleureux tirés du bois, de l’ardoise, de la pierre ou des matières végétales. En outre, le carrelage peut se présenter sous des styles variés donnant à votre salle de bain un design tendance comme le rétro, vintage ou le contemporain. Ce côté décoratif des carreaux permet toutes sortes de couleurs et l’imitation de plusieurs matières naturelles. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Choisissez le matériau qui vous convient

En vue d’une solidité maximale du revêtement de votre salle d’eau, il est plus judicieux de ne pas utiliser des matériaux poreux comme la terre cuite. La salle de bain carreaux de ciment met en valeur un coté vintage très prisé en ce moment. Le carrelage en grès cérame est très courant dans les salles d’eau étant donné son prix abordable, sa facilité d’entretien et les nombreuses possibilités de motifs et de couleurs qu’il offre. Les carreaux en grès émaillé s’attribuent le même niveau de satisfaction. Plus fragile et moins résistante à la charge, la faïence se pose uniquement en mural, mais jamais en sol. D’où l’appellation courante de faïence murale. Ce type de carrelage présente une panoplie de couleurs, de formes et de dimensions ouvrant à d’innombrables idées de décoration murale pour votre douche. Ensuite, vous avez la mosaïque souvent déclinée en grès, émaillé, pierre ou en brisures de marbre. Vous pouvez également l’imaginer en inox, en miroir ou en verre coloré pour plus d’originalité. Enfin, vous pouvez opter pour un carrelage imitant les matériaux naturels pouvant se poser en mural qu’au sol. Le plus prisé étant le carrelage parquet donnant l’illusion parfaite d’un revêtement en parquet.

Conseils et précautions pour un carrelage optimal

Bien choisir son carrelage de salle de bain est important. Il est recommandé de vous référer à la norme UPEC pour un choix optimal. Cette norme française classe les catégories de carrelage suivant quatre critères à savoir l’usure (U), le poinçonnement (P), la résistance à l’eau (E) et la solidité face aux produits d’entretien et chimiques (C). Pour votre salle de bain, c’est plus conseillé d’opter pour du carrelage de type E et C disposant des caractéristiques essentielles adéquates à l’usage de cette pièce. Pour le revêtement du sol de votre salle de bain qui est moins soumis à l’usure, il vous faut tout de même à lui fournir des performances anti-dérapantes maximales. Aussi, pensez au carrelage ayant la note C sur le descriptif et respectant la norme européenne PEI allant de A à C. Il est également important de rendre le sol sous votre carrelage le plus étanche possible grâce à un kit d’étanchéité destiné à cet effet. Un ragréage est souvent nécessaire avant la pose du carrelage de votre sol si ce dernier présente une variation de niveau ou est en parquet. Pour plus de robustesse et d’esthétique, appliquez un mastic joint en silicone, disponible en plusieurs coloris, le long des plinthes et des murs de votre douche afin d’obtenir un carrelage à finition renforcée.

Fuite d’eau dans la salle de bain : engager une entreprise spécialisée pour réparations
Les raisons de faire une recherche de fuite